Moving Tahiti – Article sur le Boxing Circuit

GRIT FORCE with Benoit Caroline – Instructeur & Trainer
06:00 - 06:30
lun
26/10/2020
 
 

MOVING TAHITI – Article sur le Boxing Circuit


Le Boxing Circuit de Vital California est un excellent moyen de faire travailler son cardio. Cette video vous donnera une idée du déroulement d’une session de 30 minutes coacher par Dana : les exercices successifs et la cadence. Un entrainement qui vous apportera les bienfaits suivant :

Faire du sport, c’est aussi effectuer un travail cardio-vasculaire. Cette appellation désigne l’ensemble des disciplines qui boostent l’endurance.

Le cardio sollicite toutes les fonctions chargées du transport de l’oxygène vers les muscles ainsi que les fonctions circulatoires et il améliore le fonctionnement des processus énergétiques.

C’est un antioxydant. Cela permet en outre l’élimination des déchets de la contraction musculaire. Par le travail cardio-vasculaire, vous allez stimuler tous vos émonctoires en même temps (poumons, peau, foie, reins, intestins), vous offrant à peu de frais une grande séance de nettoyage interne.

Et ce n’est pas tout : dès que l’on accroît la durée des efforts aérobies, les dépenses énergétiques augmentent, favorisant la perte de poids, améliorant à la fois la préparation ostéo-tendineuse et ligamentaire et l’efficacité du système ventilatoire et cardio-vasculaire. Bref, ce n’est que du bénéfice!

L’idée, c’est de fournir un effort capable de nous pousser à la limite de l’essoufflement. Une séance cardio est réussie lorsque, en pleine action, on parvient à prononcer 5 ou 6 mots, pas plus. Si l’on peut discuter normalement, c’est que le travail n’est pas efficace.

5-2

A quoi  sert le cardio exactement  ?

Lors de n’importe quelle activité physique – y compris la marche –, le bloc cœur-poumons- artères/ vaisseaux apporte, via l’oxygène, l’énergie nécessaire au maintien de l’effort. Ce bloc, si on ne le sollicite pas régulièrement, a une mauvaise rentabilité. D’où l’importance du cardio-training, qui permet de l’entraîner de façon optimale.

Quels bénéfices  concrets cette pratique apporte-t-elle ?

Au fil des séances – si elles sont régulières –, le cœur pompe mieux, un peu comme un moteur bien huilé. La pression artérielle s’intensifie, le passage de l’oxygène vers les muscles est de meilleure qualité et la tension baisse doucement. Et aussi…Le taux des hormones de stress diminue. On sent moins de pression sur la poitrine. Après chaque session, grâce aux endorphines sécrétées, on bénéficie même d’une heure ou deux de quasi-béatitude. Les performances s’améliorent. Dans la vie quotidienne, on résiste mieux, on s’essouffle moins vite.

Si on la zappe que risque-t-on ?

Des courbatures, des crampes, le souffle coupé après quelques minutes d’action. Le niveau sportif stagne, on ne progresse plus. On est capable, par exemple, de jouer une heure au tennis, mais on met du temps à récupérer. Pendant le match, on peine à accélérer le tempo, et on termine sur les rotules.

Quel est, alors, le bon rythme d’entraînement cardio ?

L’idéal, c’est 10 minutes par jour, ou 3 séances de 30 à 45 minutes par semaine. Tout est bon à prendre ! Même 10 minutes de temps en temps , à condition que ce soit régulier. Il faut trois mois environ pour ressentir les premiers bénéfices physiques. Alors, on s’aperçoit qu’on parvient à soutenir un effort trois ou quatre fois plus important qu’avant et que notre fréquence cardiaque est moins élevée. Quoi qu’il arrive, on pense à surveiller l’apparition d’éventuelles douleurs ou pressions au niveau de la poitrine : si le cœur cogne de façon inhabituelle, si on a une sensation de malaise ou de vertiges pendant l’action ou juste après, il faut consulter.

Laisser un commentaire

  • Les 35 ANS de VITAL